Le blog

ENTREPRENARIAT / PAROLES D'EXPERT

Paroles d’expert : Protéger sa marque !

05.18.18

Cela fait quelque temps déjà que j’ai en tête (pas mal de choses…) et notamment de pouvoir faire intervenir dans ce blog des experts sur des sujets liés à la marque et à l’entreprenariat. L’idée est de solutionner des problématiques rencontrées dans mon quotidien via l’intervention de personnes compétentes et de vous les faire partager.

Je suis donc trés contente de vous annoncer que c’est chose faite aujourd’hui avec l’intervention de Margerie Véron, pour ce premier RDV avec un expert ! Pour la petite histoire, j’ai contacté Margerie il y a un peu plus d’un an afin qu’elle m’aide dans l’écriture des conditions particulières dédiées au lancement de mon activité Ça Cogite dans la Boîte.

Avec douceur et rigueur, elle m’a aidé à y voir plus clair, à me sentir en sécurité en connaissant mes droits et surtout aussi à protéger les droits de mes futurs clients. Et ça, c’était bien plus important que je ne le pensais.

Protéger sa marque, un sujet complexe.

On a tous besoin de savoir comment protéger sa marque, son activité, ses créations… Mais également comment se protéger en tant que personne lorsqu’on est à son compte. C’est aussi parce que  Ça Cogite dans la Boîte grandit, que j’ai voulu interroger Marjorie sur ces sujets aussi complexes qu’essentiels.

Margerie a exercé en tant qu’avocate au sein de grands cabinets spécialisés en droit d’auteur et droit des affaires avant de créer AllRights*, un service d’accompagnement juridique dédié aux entrepreneurs passionnés pour les guider dans la mise en place, la gestion et le développement de leurs projets. Elle est également l’auteure du livre « Le droit d’auteur pour les écrivains ».

J’ai demandé à Margerie en mars de cette année de participer à cette rubrique « Paroles d’expert » et c’est à travers 10 questions-réponses que Margerie a répondu avec clarté et précision à mes nombreuses interrogations. Pour ceux et celles qui auraient besoin d’aller plus loin, Margerie vient tout juste de lancer son projet de formation juridique en ligne pour entrepreneurs. Je vous donne rendez-vous à la fin de l’article pour découvrir tout ça. En attenant, bonne lecture à tous.

 

Tout d’abord, parlons statuts juridiques

Margerie, peux-tu nous rappeler les principaux statuts juridiques qui existent ? Il y a tant de possibilités… 

Il y a effectivement plusieurs possibilités. Selon les professions et activités, certains statuts sont disponibles ou non mais il y a par exemple :

  • l’entreprise individuelle, avec option fiscale pour le régime de la micro entreprise ou non,
  • la société commerciale : EURL/SARL, SAS/SASU pour les principales,
  • le statut d’artiste-auteur,
  • le portage salarial qui peut être une option à explorer pour se lancer, selon l’activité.

Chaque statut présente naturellement des avantages et des inconvénients. Pour choisir en connaissance de cause, il est donc utile de bien se renseigner.

Et comment savoir si nous avons choisi le bon statut ? 

Le bon statut juridique est celui qui est juridiquement, fiscalement et socialement le plus adapté à la situation personnelle et professionnelle de chacun. Lorsqu’on choisit un statut, on choisit aussi un régime fiscal (micro entreprise ou régime réel, impôts sur le revenu ou sur les sociétés selon les situations par exemple). Le statut juridique choisi a également des incidences au niveau social (assurance maladie, prévoyance retraite, aides sociales etc.) : la protection n’est pas tout à fait la même pour un micro entrepreneur ou un président de SASU rémunéré par exemple. Selon chaque situation matrimoniale ou financière, les critères à prendre en compte ne sont pas forcément les mêmes.

Il n’y a donc pas toujours un statut plus particulièrement adapté à une activité, il faut prendre en compte tous les aspects de sa situation personnelle aussi. On sait que l’on a choisi le bon statut parce qu’on sait qu’il n’y en a pas de plus adapté. Se renseigner au moment du choix ou lorsque l’activité évolue est donc indispensable pour prendre les bonnes options.

Et si nous parlions maintenant du nom de marque

As-tu des conseils juridiques à donner au moment du choix de son nom de marque ? Libre ou non ? Orthographe ? Utilisation limitée de certains noms ? Bref, y a t’il des grandes règles ? 

Pour choisir, il faut déjà savoir ce qu’il est possible de réserver. On ne peut par exemple pas réserver comme nom de marque le terme habituellement utilisé pour décrire l’activité. Tu ne pourras ainsi pas choisir la marque Taxi pour un service de taxi. Ce serait une marque purement descriptive : elle empêcherait tes concurrents d’utiliser un terme nécessaire à la description de leur activité.

Certaines appellations sont également contrôlées. La marque Champagne pour un parfum haut de gamme a par exemple été annulée. L’utilisation du terme France est aussi réglementée par exemple.

Une fois le nom choisi, il faut s’assurer de sa disponibilité. Pour résumer, tu ne peux pas adopter de noms identiques ou similaires à celui d’un concurrent qui exerce des activités identiques ou similaires aux tiennes. C’est à ce moment qu’une recherche d’antériorité est indispensable. On peut commencer par une simple recherche sur un moteur de recherches. Cela permet déjà de se faire une première idée. Ensuite, il y a l’INPI et le registre du commerce et des sociétés.

Si tu vois alors que ta marque est déjà utilisée par d’autres, ce n’est pas la fin pour autant ! Le droit des marques appliquent le principe de spécialité : une marque est enregistrée pour désigner certains produits et services. Pour ceux qui sont différents, la voie est libre. Cela explique par exemple que la marque Mont Blanc désigne à la fois des stylos et des crèmes desserts.

Que conseilles-tu pour protéger son nom de marque ? Par exemple, est-il primordial de déposer son nom de marque à l’INPI ? Doit-on forcément faire une recherche d’antériorité ? Et si on a un petit budget ?

Déposer ta marque permet de sécuriser le nom de ton entreprise et/ou de ton produit, de le réserver et le défendre en cas d’utilisation non autorisée. Le dépôt de marque force à faire une première recherche d’antériorité. Si on n’a pas un gros budget on peut commencer par la faire seul, ça donne une bonne idée de sa disponibilité.

Un dépôt de marque coute 210 euros, c’est à mon sens un investissement mineur pour apporter une réelle valeur ajoutée à son entreprise. Cela devient un actif immatériel de ta société que tu pourras revendre lorsqu’il aura pris de la valeur.

Le sujet de l’identité visuelle me semple essentiel, non ?!

Est-il important selon toi de protéger son identité visuelle (logo, icône de marque..) ? Si oui, comment le faire ? 

En tant que spécialiste du droit d’auteur, je ne peux que te répondre OUI !

Le logo fait partie de l’entreprise, de son identité, de son actif aussi. Il est indispensable d‘être titulaire des droits dessus. Vérifiez bien cela avec son auteur si vous ne l’avez pas créé vous-même. C’est la même chose pour toute l’identité graphique de votre entreprise (carte de visite, papier à en-tête, charte graphique etc.)

Une création originale est protégée par le droit d’auteur du simple de fait de sa création, sans qu’il soit nécessaire de faire une démarche particulière. Mais en cas de problème il faudra prouver que l’on en est l’auteur et la date de sa création.

Conserver tes fichiers sur un serveur externe sérieux permet par exemple de les dater sans contestation réellement possible (contrairement à ton ordinateur dont u aurais pu « trafiquer » l’horloge). On peut aussi s’envoyer une lettre recommandée avec le contenu que l’on souhaite dater, sans l’ouvrir à réception naturellement.

L’INPI propose également le système de l’enveloppe SOLEAU assez pratique et financièrement abordable. Il existe d’autres moyens d’horodater ses créations, plus ou moins onéreux. En fonction de la valeur que l’on accorde au contenu, la dépense sera plus ou moins justifiée.

Et celui de notre activité plus généralement ou de nos créations ?

On a tous cette crainte d’être plagié. Est-il possible de limiter le plagiat de son activité dans sa globalité ? (offres, wording, articles de blog, contenus réseaux sociaux…) Par exemple, dans quels cas pouvons-nous faire un recours ? 

Le droit français ne protège pas les idées ou les concepts mais il protège les comportements commercialement déloyaux. Si on reprend littéralement ou avec des modifications mineurs tes textes et contenus, c’est de la contrefaçon. Si on détourne ta clientèle ou tes investissements commerciaux par exemple c’est de la concurrence déloyale ou du parasitisme. Cela a déjà été jugé à plusieurs reprises concernant des slogans notamment. L’appréciation se fait au cas par cas, selon les éléments repris et leur originalité notamment.

Que recommandes-tu pour protéger son travail  ? Que l’on soit auteur, artiste, créateur, free-lance … Est-ce le même principe ? 

Le droit d’auteur concerne aussi bien les créations visuelles et esthétiques que les écrits plus pratiques ou techniques. Que l’on vende son savoir ou ses créations, le droit d’auteur trouvera donc à s’appliquer dès qu’il s’agit de création originale, c’est à dire qui « porte l’empreinte de la personnalité de leur auteur » (c’est subjectif et assez flou je te le concède, mais c’est le critère utilisé actuellement).

En pratique, ce n’est pas comme en matière de marque : il n’y a ni dépôt ni titre. Il peut donc être utile de rappeler à différents endroits de ton site, CGV et/ou contrats que ton travail est protégé par le droit d’auteur, de mettre en place des mesures techniques empêchant la reproduction pour rester maître de la diffusion de ton contenu. Pense aussi à signer et dater tes créations lorsqu’elles sont diffusées numériquement.

J’avoue être parfois largée sur mes droits en tant qu’individu…

Créer son entreprise, c’est aussi se protéger en tant qu’individu ? Avons-nous la même protection lorsqu’on est à son compte que lorsqu’on est salarié ?

Il y a deux points importants dans ta question : la responsabilité juridique et la protections sociale.

Selon la forme juridique choisie, la responsabilité de l’entrepreneur peut être illimitée (ce qui engage ses biens personnels) ou limitée (aux apports ou aux biens affectés à l’entreprise). Créer son entreprise ne signifie donc pas sur ce point se protéger juridiquement en tant qu’individu.

En terme de protection sociale, le régime n’est pas le même pour un salarié ou assimilé-salarié (comme le président rémunéré d’une SASU) ou un Travailleur Non Salarié (comme un entrepreneur individuel ou un gérant majoritaire de SARL). L’un dépend de la sécurité sociale, l’autre de l’ancien RSI. Les différences ont toutefois vocation à être lissées.

POUR FINIR (ou presque)…

As-tu des sites, adresses, organismes à recommander ?  

Les informations en matière juridique ne manquent pas sur Internet. Le problème est d’être sûr qu’elles soient exactes et à jour. Je te recommande donc de ne consulter que des sites officiels si tu n’es pas familiarisé avec la matière.

Pour tout ce qui touche à la propriété intellectuelle, il n’y a qu’un site officiel, celui de l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle)

Le site service-public.fr est rempli d’informations très utiles, concrètes et actualisées dans tous les domaines de la vie courante et professionnelle.

En matière de traitement des données personnelles (la liste de contact que tu te crées grâce à ta newsletter, ta base de données clients par exemple), il faut se tourner vers la CNIL.

Vois-tu d’autres choses importantes à nous conseiller lorsqu’on se lance dans l’entreprenariat ? Juridique mais pas que d’ailleurs !

Si vous fournissez des prestations personnalisées ou travaillez avec des partenaires indépendants, il est important de contractualiser votre relation pour anticiper toute ambiguïté ou conflit par la suite. De manière générale, comprendre ses droits et ses devoirs en tant qu’entrepreneur permet de réellement professionnaliser son activité, d’acquérir des réflexes utiles pour discuter avec des partenaires, des professionnels du droit ou des clients râleurs ! L’entreprenariat n’apporte pas la sécurité d’un emploi salarié mais il rend libre. Si on suit son cœur et qu’on fait de son mieux, je pense sincèrement qu’il y a de la place pour tout le monde. On n’a qu’une vie, ce serait dommage de passer une grande partie de celle-ci à faire quelque chose qui ne nous plait pas !

pour aller plus loin

Pour ceux et celles qui le désirent, Margerie organise un webinaire le 22 mai prochain en direct qui sera accessible gratuitement. Il est destiné à tous les indépendantes qui souhaitent vivre de leurs passions en toute légalité et permettra d’avoir une véritable formation professionnelle pendant une heure environ. Il suffit de s’inscrire ici !

Et pour ceux qui souhaitent plus d’informations sur Allrights ou qui souhaiteraient contacter Margerie, c’est par ici : www.allrights.pro

Et voilà ! J’espère que cette interview n’aura pas été qu’utile qu’à moi (mais c’est certain que non) et que vous aurez appris davantage  sur la protection de votre marque.

Belle aventure à tous !

Morgane, cogiteuse professionnelle

 

BRANDING

La magie des saisons : Le printemps

03.20.18

Vous êtes plutôt printemps, été, automne ou hiver ? Savez-vous que les 4 saisons nous guident et nous influent tout au long de l’année sur notre manière de vivre, de penser, ou d’agir… ? Et ça va même plus loin que ça puisque chaque personnalité correspond davantage à une saison plutôt qu’une autre ! Oui Oui !

La psychologie des saisons

La psychologie des saisons est une super méthode pour aider à donner un visage et une identité aux marques notamment avec le travail des moodboards. Chaque saison reflète une émotion, une atmosphère, des souvenirs qui lui sont propres et met en avant des traits de caractère et de personnalité bien spécifiques. On peut d’ailleurs facilement lui attribuer des couleurs, des formes, des textures, des polices, des motifs, ou tout autres éléments graphiques.

Le Printemps

Le printemps est une saison attendue par beaucoup car elle sonne la fin de l’hiver et annonce la période estivale. Du coup, on ressent pour la plupart un regain d’énergie et de vitalité. Alors qu’en hiver notre corps et notre esprit sont davantage en mode hibernation (c’est que c’est bon aussi de ne rien faire…), le printemps a ce pouvoir de nous réveiller. C’est souvent le moment des grands nettoyages, des envies de changement, des élans de créativité, des machines à cogiter !

quelle personnalitè ?

Un de vos traits de personnalité est d’être davantage optimiste, énergique, communicatif, généreux, romantique, créatif ou encore amusant, simple ou honnête ? C’est certainement que le printemps est l’une des saisons qui vous corresponde le plus. Ça n’empêche toute fois pas que vous ayez une seconde saison qui vous complète et qui soit même en totale contradiction !

un defaut ?

Les « printaniers » sont difficiles à contenir ! Ils ont tendance à s’éparpiller et à avoir 1000 idées à la fois. Vous l’aurez compris, le printemps est THE saison pour moi. Parfois, on peut manquer de clarté voir de sérieux mais en apparence seulement car nous sommes de gros travailleurs et des perfectionnistes (oui madame, monsieur). Nous n’aimons pas les échecs et sommes prêts à soulever des montagnes (rien que ça) pour toucher à notre but ! Note à moi-même :  Définition du mot défaut à revoir…

aspects estéthiques et graphiques

Le printemps va davantage utiliser des formes rondes, des motifs chargés et contrastés, des matières brillantes et scintillantes. Des couleurs chaudes et fraiches, claires et lumineuses. Des tons pastels et vifs. On peut s’amuser avec cette saison qui mélange les genres et les styles.

Pour qui ?

Parfait pour les créateurs, les artistes, les photographes, les agences de communication, les blogueurs, et les domaines liés à la nature, la pâtisserie ou à l’enfance. Des exemples de marques que j’adore et qui expriment bien le printemps :  La guinguette d’Angèle, Make My Lemonade, Louise Misha, …

L’identité visuelle réalisée par le labo CCB pour Art for Me exprime également bien cette chouette saison !

Retrouvez plus d’informations sur la psychologie du printemps dans mon livre ! Do It Your Marque.

Morgane du labo CCB

Cogiteusement.

BRANDING / MY WORK

Behind the brand : Dérobade

03.18.18

1. IDENTITÉ VISUELLE

Le moodboard

Dérobade est une marque naturelle et bio avec des exigences certaines mais Patrice et Merry souhaitaient une image originale et différente de ce qu’on peut trouver dans les boutiques bio.  Artisanat, nature, modernité et douceur résument l’univers visuel de la marque.

Le Logo

Il n’y a pas de logo secondaire pour Dérobade, uniquement un logo principal. Parfois, on arrive à tout exprimer dans un logo et il suffit pour l’utilisation qu’on souhaite en faire. Dérobade est une marque locale avec une stratégie  commerciale et digitale orientée et sélective.

L’îcone

Je me suis inspirée du roman Heidi pour penser l’identité de la marque et dessiner son icône. J’aime l’image de cette fille des montagnes entourée de ses chèvres. D’ailleurs, les savons Dérobade sont en parti fabriqués à base de lait de chèvre.

Le brand board

Le brand board résume visuellement la marque. C’est en quelque sorte une mini charte récapitulant toute l’identité visuelle, les logos, la palette de couleurs, les polices, les décors de marque…

Les décors de marque

Une identité visuelle est souvent accompagnée d’éléments complémentaires pour habiller les supports de communication visuelle.

1. COMMUNICATION VISUELLE

 

Carte de visite

Plaquette

Étiquettes produits

Et bientôt le site internet !

BRANDING / MY WORK

Behind the brand : Art For Me

01.24.18

Contexte

Un nom de marque ? Art For Me
Une accroche ? Il y en a 3. Créer ensemble. Faire émerger les talents. Favoriser le lâcher-prise.
Qui se cache derrière : Carole et Valérie
C’est quoi Art For Me ? :  Des ateliers créatifs dédiés au B2B pour révéler les talents de chacun.
Cible ? Entreprises soucieuses du bien-être de leurs salariés
Une vison ? Réveiller la créativité et révéler les talents
Valeurs :  Bienveillance, épanouissement, professionnalisme
Mots clés : Motivation, cohésion et révélation

Mots clés : Motivation, cohésion et révélation

MISSIONS

Travail :  Identité visuelle + Maquette site

Quel style ? Street art, punchy, moderne et lumineux
– Moodboard
– Pistes créatives
– Logo principal et secondaire
– Icône de marque
– Décors de marque
– Design Présentation Power Point
– Maquette site

1. identité visuelle

Le moodboard 

Un univers trés coloré, créatif et décalé. On ressent de la bonne humeur, de l’amusement mais aussi l’idée d’un travail artistique, la progression et la cohésion d’équipe.

 

Le logo principal 

Une combinaison de plusieurs polices permet un effet visuel impactant et riche.

Le logo secondaire

Celui de Art For Me est enfermé dans une bulle ce qui permet d’amener un côté vivant et ludique au design de la marque. Cet élément est important puisqu’il permet de varier les supports de communication et de nourrir davantage l’univers visuel de la marque.

L’icone de marque

Là, il s’agit de l’icône de marque. C’est le logo en plus simple et en plus fun aussi.  J’aime notamment l’utiliser sur des cartes de visite ou pour le profil des réseaux sociaux. 

Le brand board 

En fait, le brand board est le résumé visuel de la marque, c’est la mini charte en quelque sorte, avec tout le récapitulatif de l’identité visuel. On y met également les polices utilisées et les références colorimétriques pour une bonne utilisation derrière sur les supports de communication.

 

Les décors de marque 

Et là, on s’amuse !

2. maquette site vitrine  

Pour finaliser ce look de marque, vous pouvez découvrir le cocon virtuel imaginé ci-dessous. Mais, patience, le relooking du site Art For Me  est pour bientôt alors en attendant, vous pouvez déjà aller faire un tour sur le blog de Carole et Valérie pour découvrir leur univers.

BRANDING / CARRIÈRE / ENTREPRENARIAT / EVENT

Rencontre-Atelier Co-women : Faîtes pétiller votre marque

12.19.17

★ De jolies rencontres ★

Un immense merci aux entrepreneuses présentes à l’atelier-rencontre, « Faîtes pétiller votre marque » de mardi dernier chez Marcelle. Merci à Florence du studio Madame pour ces magnifiques photos ! Et merci à Julie, sérial entrepreneuse du réseau Co-Women de m’avoir proposé d’intervenir suite à la sortie de mon livre, le Do It Your Marque (éditions Eyrolles) et d’avoir par ailleurs organisé cet atelier.

Si le temps a manqué (et c’est le drame permanent de mon quotidien Lol), c’est toujours avec autant de plaisir de pouvoir rencontrer de nouveaux talents et de partager nos expériences. Encore plus lorsqu’ils s’accompagnent d’un petit-dej gourmand et convivial.

L’outil : Le workbook ou support de marque !

Lorsque Julie m’a proposé d’intervenir sur un Co-women, j’ai souhaité rendre ce moment un peu plus ludique avec l’envoi d’un workbook 10 jours avant la rencontre pour commencer à faire cogiter les participantes sur leurs marques.  J’aime également bien appeler les wokbooks, mes prêts-à- cogiter ;p

C’est également de cette manière que je travaille mes accompagnements individualisés et même mes identités visuelles car c’est essentiel de se poser et de répondre à quelques questions avant le travail si intense de sa marque.  Parfois, le déclic de sa marque met plusieurs mois pour éclore. Un jour, une cliente m’a dit  » Les graines que tu as semé commencent à éclore ». Trop beau et à la fois cette métaphore est super réaliste.

Les objectifs de cette rencontre

L’idée était surtout de pouvoir aborder certaines idées clés pour créer une marque à son image et ainsi pouvoir plus facilement la faire pétiller. C’est surtout à travers le workbook que j’ai défini la base pour démarrer doucement mais sûrement son cogitage . Travailler sa marque demande du temps et beaucoup de creusage de neurones. L’atelier doit pouvoir guider et montrer la bonne direction à prendre pour chacun. Il doit également permettre de savoir où on en est aujourd’hui et quoi creuser par la suite .

L’autre objectif était de regrouper vos problématiques et d’essayer de les atténuer. Si parfois certaines problématiques étaient similaires (nom de marque, statut, look, cible, positionnement…), chaque solution ne pouvaient être autrement que individuelle. Vu le temps imparti, il était essentiel pour moi de vous donner les principales idées. Que j’ai remis plus bas d’ailleurs !

Ce plaisir d’accompagner…

J’ai toujours aimé l’idée de pouvoir apporter du cogitage, de l’éclaircissement et de la réflexion aux autres. C’est d’ailleurs certainement cette envie enfouie de transmettre et d’enseigner qui a été un moteur dans la rédaction de mon livre.
Je trouve cela tellement passionnant d’accompagner et de guider toutes ces personnes qui portent si fort en eux leurs projets. je peux dire que les aider à s’épanouir à travers leurs marques est ma mission numéro 1.
Cela fera bientôt 1 an que j’accompagne des entrepreneurs dans la construction et la personnalisation de leurs marques et je dois dire que je m’épanouis chaque jour un peu plus dans cette mission.
 

#workclass Ça Cogite dans la boîte, à venir !

Ma vision de marque est claire depuis le début,  » permettre à chacun de pouvoir vivre de sa passion », et il y a encore tant à faire et tant de projets à mener dans cette direction ! Il va falloir me retrousser les manches car j’en ai encore tellement sous la caboche 😉
Depuis les prémisses du labo Ça Cogite dans la Boîte, j’ai cette envie d’accompagner les entrepreneurs encore plus intensément dans leurs marques. Si aujourd’hui j’interviens exclusivement en one to one, j’ai aussi hâte de pouvoir enfin ouvrir une nouvelle porte au labo, celui des workclass.
 

« Boost » d’ambition

En attendant donc de concocter quelques jolies surprises pour 2018, n’oubliez pas :
– Que VOUS êtes votre marque et VOUS seule êtes la clés du succès de votre projet !
– De réfléchir à ce que vous voulez et où vous voulez aller. Derrière, il n’y a plus qu’à viser.
– Vous devez croire en vous et vous donnez tous les moyens d’aller là où vous avez envie d’aller !
– Soyez patiente tout en apprenant à écouter votre petite voix intérieure. Le travail de la marque est intense. Encore plus lorsqu’il s’agit de nous. C’est un parcours personnel, même intime qui peut parfois prendre plusieurs temps avant d’éclore. Ex : Avant de vous demander si ça va plaire aux autres, demandez-vous si ça vous plait à vous.
– De vous faire confiance. Si vous en êtes là aujourd’hui, ce n’est pas pour rien.
– D’être droite dans vos bottes et restez vous-même ! Soyez authentiques et véhiculer ses valeurs tellement chères à vos yeux.
– Soyez COHÉRENTE avec tous vos interlocuteurs et sur tous vos supports. Faîtes des tests auprès de votre entourage pour voir si vous êtes claires dans vos messages.
– Et surtout, faîtes-vous plaisir ! C’est certainement cette conviction, cette passion en vous qui peut faire la différence.

Je viens tout juste de créer le groupe privée FB les cogiteuses pour justement vous permettre de parler de vos projets, de confronter vos idées, de partager vos doutes, de tester vos messages, et plus globalement vos marques… Alors, n’hésitez pas 🙂
Et si vous n’êtes pas encore abonnées, c’est le moment de vous inscrire à la newsletter Ça Cogite dans la Boîte et d’être informé des nouveaux articles sur le blog !
Morgane, cogiteuse professionelle !
 Crédits photos: studio Madame 

❤︎ Merci  ❤︎

 
 Crédits photos: studio Madame 
CARRIÈRE / ENTREPRENARIAT / LIFESTYLE / MUMPRENEUR / PRÊT-À-COGITER

7 commandements d’une cogiteuse

11.30.17

7 commandements d’une cogiteuse OU les bonnes habitudes d’une serial cogiteuse !

d’abord, c’est quoi une cogiteuse ?

Ben une cogiteuse c’est moi, c’est vous, votre belle-soeur, votre meilleure amie, votre maman, votre mamie ! Une cogiteuse c’est une personne qui a 1001 idées à la minute, toujours 40 000 trucs à faire, un emploi du temps de ministre ou encore des todo liste à n’en plus finir.

Au tout début je me disais qu’une cogiteuse serait mon petit terme à moi pour décrire l’entrepreneuse (au sens propre du terme), mais plus j’avance dans cette aventure, et plus je prends conscience qu’elle est finalement tellement plus que ça… Finalement, nous sommes toutes des cogiteuses.

 

1. Un carnet de note tu auras

Parce que écrire c’est ranger le bazar qu’on a dans la tête ! En bref, une cogiteuse sans carnet c’est comme un sac sans monnaie (…ça rimait). Sans rire, il faudrait toujours avoir un petit carnet dans son sac histoire de vider sa tête, s’organiser, ou simplement pour ne ‘presque’ rien oublier ! Moi, j’en ai des tas ! Et je sais que vous aussi vous êtes des tonnes à les collectionner ! Alors, voici pour démarrer un petit TOP 5 des carnets à collectionner ! Il y en aura pour tous les gouts !

2. Des rencontres de ton espèce tu feras

Et oui, parce que quand vous êtes entourées ou que vous rencontrez des personnes qui foncent comme vous à 100 à l’heure dans leur vie, c’est le meilleur moyen pour garder le rythme, se motiver et partager ses astuces. 1 à 2 fois par mois j’essaye de participer à un atelier, d’aller à un événement ou de participer à une animation sur un thème qui me parle. Professionnel ou personnel d’ailleurs.

  • Ça peut être un atelier professionnel organisé par des réseaux sur l’entreprenariat : Pour ma part, je trouve mon bonheur avec le réseau féminin Co-Women, de Julie Réjean. Les sujets sont divers, les ateliers nombreux et Julie a cette même vision (que dis-je passion) professionnelle que moi.
  • Ça peut être un atelier créatif : Couture, crochet, cosmétique bio, cup cakes, relooking de meuble… Pour ma part, je suis Fan des ateliers Zodio !
  • Ça peut être des salons : Le salon Instapreneur , d’ailleurs en passant, jettez un oeil à toutes les programmations du Carreau du Temple, c’est un must ! Le salon des entrepreneurs,  le salon Créations & Savoir-Faire, et le salon Maison & Objet  je n’en parle même pas…
  • Ou encore des événements et rendez-vous plus intimes : Ventes de créateurs, vernissages, dégustations, soirées de lancements… Il y en a beaucoup !

3. TA PETITE VOIx INTÉRIEURE TU ÉCOUTERAS

C’est un de mes réflexes premiers (professionnels… je vous rassure) du quotidien ! Dés que je commence une journée j’arrive assez facilement (c’est venu avec le temps…) à organiser mes priorités en fonction de ce qui me semble le plus important pour moi et mon activité. En fait, j’ai appris à m’écouter et à faire ce qui m’aide à m’épanouir le plus dans ma marque mais pas que.

Vous vous demandez certainement comment j’en suis arrivée là ? Je pense que c’est étroitement lié avec l’idée de se faire confiance et de savoir ce que nous valons et ce que nous voulons. Je me pose des questions du genre : Pourquoi remettre cela à plus tard ? Quelles valeurs ajoutés ça m’apportent ? Ai-je envie de le faire ? Est-ce le bon moment ? Cela va t’il m’aider ? Cela va t’il me soulager ? Ces interrogations valent aussi bien pour nos questions pro ou perso d’ailleurs.

L’idée, c’est d’être en phase avec soi-même et de savoir pourquoi on prend une direction plutôt qu’une autre.

4. UN équilibre tu trouveras

Je continue à le construire ou plutôt à le stabiliser un peu plus chaque jour. Étrangement, j’arrive à trouver un équilibre depuis que j’ai développé mon activité. J’ai cette impression de me sentir moi-même et en quelque sorte d’avoir trouvé ma place. Professionnellement mais également personnellement. Les 2 sont étroitement liés chez moi.

Trés souvent dans mon quotidien je me répète cette phrase, comme quoi tout est une question d’équilibre. Le pro et le perso, la restriction et le plaisir, le calme et les sorties, les restaurants et la cuisine, les jeux et les devoirs, cette belle pomme et cette sublime part de tarte … Bref, quand on cherche bien, on peut constater que cet équilibre est partout. Et c’est d’ailleurs exactement ce point intermédiaire que j’essaye de viser !

Je n’ai pas de recette miracle pour me sentir équilibrée mais je pense que mon côté perfectionniste me pousse un peu plus chaque jour à devenir une meilleure personne et à me sentir bien dans mes baskets. De même, cet équilibre ne serait certainement pas le même si mon compagnon n’était pas aussi présent dans la gestion de notre quotidien.

5. sainement tu VIVRAs

« Un esprit sain dans un corps sain « 

Cette expression est essentielle parque que finalement lorsque je ne prends pas soin de moi (chose qui a bien trop longtemps était le cas et qui parfois recommence en période de rush), j’en paye le prix. Manque de motivation, fatigue, maladie, douleurs, nervosité… Et c’est tout mon équilibre qui en prend un coup !

Alors voici mes petits gestes « healty » du quotidien :

  • S’hydrater : Infusion ou/ thé chaud ou froid avec Kusmi Tea ou Lov le matin et au goûter, cafés (mon plaisir à tout prix), jus.
  • Se bouger : Mon Flow Yoga (c’est quoi ça ? Un yoga bien tonique !) du jeudi matin avec Julie à Dharma Yoga et mes petits séances individuelles au calme chez moi.
  • Se poser : M’offrir des moments de calme intense ! Certains appellent ça Méditer… Moi je n’y arrive pas, par contre, me poser 10 mn avec une petite voix douce qui me guide m’apaise vraiment. Le top pour moi c’est l’application Petit Bambou. Souvent le dimanche je fais une séance spéciale kids avec mes 2 loulous et c’est assez magique !
  • Bien manger : J’ai la chance d’aimer cuisiner alors j’évite de manger industriel autant que possible. Je cuisine des choses simples et rapides la semaine (poêlée légumes/quinoa, gratin de pattes, oeuf à la coque, soupe, fromage, purée, croque monsieur, pizza maison of course… et roule ma poule). On se fait un peu plus plaisir le week-end avec les virées au marché et les restaurants sympas du coin. Depuis peu, je commande chaque semaine mon panier de légumes de saison au Lycée horticole de Saint-germain en laye ou parfois j’alterne avec du bio avec Biocoop. C’est toujours ça en moins à mettre dans son caddie.
  • S’aider : Avec mon magnésium quotidien du matin !
  • Se reposer : C’est encore un terrain en cours de travail mais j’essaye de dormir au moins 7h par nuit. C’est essentiel pour ne pas avoir une tête de déterrée et accessoirement surtout me sentir fatiguée le matin. Vous le saviez ? J’ai entendu un jour que le sommeil perdu ne se récupérait pas… Mouais…

6. Organiser tu seras

C’est juste essentiel pour toute bonne cogiteuse qui se respecte… J’essaye de l’être un maximum et je dois dire que depuis que je suis à mon compte c’est encore plus simple de prioriser et d’équilibrer mon travail. « Plus jamais » les réunions inutiles (désolée mais oui c’était trop souvent le cas), « terminé » les personnes qui t’interrompent en permanence (j’essayais de m’isoler un max dans des salles de réu pour éviter ça), « fini » les coups de fil à la noix, et je ne vous parle pas de tout ce temps gagné dans les transports…

Bref, depuis que je travaille chez moi j’ai non seulement gagné en temps de travail (et le temps c’est de l’argent) mais en efficacité également. Lorsque j’ai envie d’accomplir une tâche et surtout lorsque je sens que c’est le bon moment pour le faire, je le fais. Si je n’ai pas la motivation, ben je ne le fais pas et puis c’est tout ! Heureusement, mon taux de motivation à un niveau plutôt correct depuis le lancement de mon labo !

Côté pratique, je suis armée d’un agenda papier (et oui, je suis une PAPER VORE…), cette année j’ai choisi un Rico. Je fais des listes todo mensuelles et également chaque jour qui commence. Je me fixe 3 à 4 objectifs par jour par plus pour être vraiment efficace. Vous pouvez retrouver quelques outils à télécharger et imprimer dans mon article Kit de rentrée spécial cogiteur, ou également dans mon « super » livre, le Do It Your Marque aux éditions Eyrolles.

7. libre de penser tu te le permettras

J’aime assez l’idée de clôturer sur cette idée car finalement on pense et on agit trop souvent en fonction des autres et moi la première d’ailleurs. On se met des limites et des freins pour un rien. Si je fais ça, que vont-ils penser ? Ou si je publie ça, vont-ils me juger ? Et si je m’habille comme ça, vont-ils me critiquer ? C’est trop dommage et surtout ça cache qui on est au fond. Aujourd’hui je me force à penser que finalement, et bien je m’en fiche de ce que les autres peuvent penser de moi et ça fait du bien. Foutez-vous la paix ! (livre sur ma « tobuy list »…).

Finalement on est tous différents et j’essaye d’assumer ce que je suis dans le positif comme dans le négatif. Il y a 1 ans, je n’aurais pas eu la force ni le courage de publier assez librement ce que je suis sur les réseaux sociaux de peur du regard des autres. Et bien c’est une erreur. Le travail de sa marque va avec le travail qu’on peut faire sur soi et la personne qu’on laisse grandir en nous !

Ça m’a fait plaisir de partager mes commandements de cogiteuse avec vous.

Et vous, c’est quoi vos habitudes de cogiteuse ?

Morgane, sérial cogiteuse

CARRIÈRE / ENTREPRENARIAT / PRÊT-À-COGITER

Do It Your Marque OU mon premier livre !

10.06.17

Quoi, un livre ? je rêve !

C’est un peu ma réaction lorsque Marguerite Cardoso, responsable d’édition Eyrolles m’annonce le 3 mars 2017 que mon livre sortira en octobre de cette même année… Moi, un livre ? Déjà ? Mais heu… vous êtes tombés sur la tête ou quoi ?! (commentaires non audible, je précise).  Honnêtement, ce livre faisait bien parti de ma LONGUE liste de choses à accomplir ou plutôt de projets à mener. Cependant, je n’aurais pas pensé le réaliser si tôt.

Do It Your marque, une belle intuition

Do it Your Marque est au départ un ensemble de supports que j’appelle les workbooks dédiés à mes futurs clients pour les accompagner dans la construction de leurs marques. Ces supports je les ai écrit au même moment ou j’ai lancé le labo Ça Cogite dans la boîte. Toujours au même moment, j’ai cette intuition de vouloir en faire quelque chose de plus grand, de plus profond, de plus généreux.  Les personnes à leurs comptes qui m’entourent et mes premiers clients ressentent ce besoin d’avoir une marque unique qui leur ressemble. Une marque avec laquelle ils pourront grandir, concrétiser leurs projets pour de bon et s’épanouir. Pas si simple quand on vit cette belle aventure entrepreneuriale. 2017 a donc été pour moi une période clé, celle du lancement de 2 nouveaux bébés, le labo et le livre (moins joufflus mais pourtant presque tout aussi épanouissants!).

En trois mots, PRÊT-À-COGITER !

Do It Your Marque est un cahier (même si c’est un vrai livre) d’auto-coaching sur la marque dédié aux entrepreneurs. L’idée est d’apporter une bonne base de travail pour les aider à créer une marque unique qui leur ressemble. Chose que moi-même aurais bien voulu trouver au moment de lancer le labo CCB… Le mot ou plutôt la conviction du labo, c’est de penser que VOUS êtes VOTRE MARQUE. C’est un peu ce qui a été la base de tout mon cogitage d’ailleurs. Ce livre est une vrai machine à faire cogiter sur nous, nos projets, nos rêves, nos intentions, nos envies les plus fortes. Il permet de faire ressortir notre créativité, nos grains de folie ! J’y livre des définitions, des exemples, des conseils et des outils pratiques à travers 5 chapitres :

  • Travailler son identité de marque : Moi et ma marque
  • Imaginer et dessiner son look de marque : Moi et mon look
  • Positionner sa marque et la rendre unique : Moi et mon marché
  • Apprendre à vivre de sa marque comme on le mérite : Moi et mes tarifs
  • Passer concrètement à la vitesse supérieure : Moi, ma marque et action

Une belle aventure

Je ne connaissais pas du tout le monde de l’édition avant Do It Your Marque. Au delà de la satisfaction ÉNORME que représente l’édition d’un livre, j’ai adoré découvrir un nouveau milieu un peu magique pour moi je dois bien l’avouer. Marketeuse de formation, j’ai eu l’habitude de développer des projets ou des produits et de les mettre en avant. Cette fois-ci, les rôles étaient inversés puisque je travaillais avec des personnes qui étaient là pour developper et mettre en avant un produit que moi-même j’avais imaginé de bout en bout. C’est perturbant mais tellement flatteur et enrichissant. Apprendre à faire confiance aux personnes compétentes et lâcher prise. Mais aussi suivre son instinct et arriver à l’exprimer car finalement c’est lui qui m’a amené jusqu’ici et cela depuis le début.

Cette chance…

Je me suis confiée à certaines personnes sur cette chance incroyable qui est là devant moi sans vraiment que je puisse m’en rendre compte.  Je croyais que l’édition d’un livre était une finalité en soi. Une concrétisation méritée d’un travail long et fastidieux comme un point d’honneur. Un point final à notre carrière (oui, carrément!). Est-ce qu’il peut également être un démarrage à sa carrière ? Certainement oui. Comme (j’essaye) de le faire depuis le début, je vais y aller petit à petit mais certainement toujours en suivant mes envies et mon intuition la plus profonde. J’aime aussi cette idée de laisser faire les choses tranquillement, de faire confiance à ma bonne étoile et de découvrir les autres jolies surprises que la vie peut nous réserver.

Et maintenant, on fait quoi ?

C’est exactement la question que je m’ose à l’instant ou j’écris cet article. Ça craint non ?! Même si la maison d’édition a envoyé un jolie communiqué la semaine dernière, j’ai envie de participer à la promotion de mon bouquin. D’ailleurs, avec mon parcours professionnel passé, ce serait un comble de ne rien faire, non ? Mais quoi ? Avec qui ? Comment ? Où ça ? Quand ? Ça ressemble bien à un petit plan de lancement à mettre en oeuvre tout ça… Bon, je vous rassure, j’ai bien quelques idées (d’ailleurs plutôt effrayantes) et je ne manquerais pas de vous en parler prochainement.

D’ici là, toutes idées de promotions, commentaires et avis sur ce livre serait super chouette.

Et parlons peu parlons bien, le livre est sorti le 12 octobre en magasin !

Ci-dessous les adresses où le trouver (web et physiques) :

Eyrolles
Amazon
Fnac
Decitre
Cultura

etc…

Vous travaillez dans les médias et souhaitez découvrir et parler du livre ? N’hésitez pas à me contacter afin de vous mettre en relation avec mes contacts RP chez Eyrolles.

Morgane, sérial cogiteuse

CARRIÈRE / ENTREPRENARIAT / PRÊT-À-COGITER

Le kit de rentrée spécial cogiteur !

09.05.17

Pour fêter la rentrée comme il se doit, je voulais vous proposer un petit kit de rentrée spécial entrenreuneur !

Et oui, histoire de démarrer du bon pied et de vous booster, de vous donner du punch pour cette nouvelle période de travail intense… N’est-ce pas ?!

Y’a quoi dans ce kit ?

Pas mal de petites choses pour s’organiser, prioriser, passer à l’action et penser son projet en GRAND !

  • On démarre avec ma semaine idéale de cogiteur qui n’est autre qu’un super emploi en temps à utiliser quotidiennement.
  • Sans oublier la fameuse ToDo de cogiteur pour ne plus rien oublier.
  • La fiche Actions pour ne plus avoir d’excuses et avancer concretement dans le developpement de ma marque.
  • Et pour finir, un de mes workbooks « Petit boost d’ambitions » pour voir son projet en grand et tenter de vivre de ses passions les plus profondes…

Par ici pour télécharger le kit de la rentrée !
Par ici pour télécharger le workbook « Petit Boost d’ambitions » qui sera dispo le mois de septembre uniquement !

En vous souhaitant bon cogitage de rentrée à toutes et à tous et à trés vite pour de nouvelles identités de marques à dévoiler et un autre GROS, TRÈS GROS projet à venir !!!! J’ai hâte, j’ai hâte !

BRANDING / CARRIÈRE / ENTREPRENARIAT / PRÊT-À-COGITER

Attention, ça va cogiter en 2017 !

01.03.17

 

image-a-la-une_affiche-janvier-2017_hiver_ccb-02Déjà à peine en 2017 et ma tête est remplie de projets… Je sais que je vais devoir redoubler d’efforts pour ne pas trop me disperser et donner toutes les chances à Ça Cogite dans la Boîte de se developper sereinement.

Au revoir 2016

Mon bilan pour l’année passée est plus que positif ! J’ai enfin trouvé ce petit quelque chose que je voulais faire. J’en parle également dans l’un de mes premiers articles Follow your rainbow. J’ai également eu la chance de suivre une formation de rêve aux Gobelins. Je pense que ça faisait longtemps que je voulais apprendre ce métier de designer graphique sans imaginer que cela soit possible un jour. Comme quoi ! Et je crois que le plus appréciable pour le moment dans cette aventure est cette excitation d’être en train d’inventer mon propre job. D’ailleurs, je pensais concocter un petit article rien qu’à ce sujet d’ici les prochaines semaines. Il y a je pense pas mal de choses à en dire !

Bonjour 2017

Pour 2017 plus que jamais je souhaite à chacun de trouver son petit quelque chose qui le fasse vibrer, d’être équilibré dans sa vie personnelle comme professionnelle, de concrétiser ses vieux projets ou ses rêves les plus fous, de s’accorder du temps rien qu’à soi et de profiter de tous les petits bonheurs de la vie car malgré tout, elle en vaut franchement la peine !

Je m’organise et j’entreprends avec le kit parfait du cogiteur !

Alors pour vous aider à démarrer 2017 comme il se doit, je vous ai concocté le kit parfait du cogiteur ! Alors dans ce kit vous y trouverez :

  • Une petite affiche de bonne année
  • Le calendrier de janvier avec sa fiche todo
  • Le calendrier de février avec sa fiche todo
  • 3 modèles de semainier
  • Et mon petit plus, une fiche de résolutions pour vous aider à concrétiser vos projets en 2017

Par ici pour télécharger le kit !

presentation-1-kit-du-cogiteur_hiver-2017_ccb

affiche-janvier-2017_hiver_ccb_plan-de-travail-115presentation-2-kit-du-cogiteur_hiver-2017_ccb2

calendrier-fevrier2017_hiver_ccb-01 todo-fevrier2017_hiver_ccb-01presentation-3-kit-du-cogiteur_hiver-2017_ccb

semainier-marron-2017_hiver_ccb-02 mes-resolutions2017_hiver_ccb_plan-de-travail-125-copie

Voilà, j’espère que ça vous servira autant qu’à moi !

Je vais décliner ce kit à chaque saison alors si vous aviez des idées, des besoins ou des améliorations à apporter, je suis plus que preneuse !

En attendant, bon cogitage à tous !!!

Toutes les réalisations, illustrations et photos du blog sont la propriété de ÇA COGITE DANS LA BOÎTE © COPYRIGHT 2017 et ne peuvent en aucun cas être utilisées à des fins commerciales. Elles peuvent être utilisées à des fins personnelles sans aucune altération des visuels. 

 

Boîte à kifs / CARRIÈRE / ENTREPRENARIAT

❤︎ Les éditions Toc Toc Toc ❤︎

11.25.16

jadore_toc-toc-toc-2_blog_ccb

Comme vous allez rapidement vous en rendre compte, je suis une grande fan des livres, magazines, revues, BD… Dés qu’il y a du design, des illustrations, du graphisme, des belles images, des photos canons, je prends !! Et si en plus ça parle cuisine, déco, famille, enfant, éducation, créations, entreprenariat, marketing, DIY (Do It Yourself), développement personnel…. C’est encore mieux !

Read More

CARRIÈRE / ENTREPRENARIAT / PRÊT-À-COGITER

Follow your rainbow

11.25.16

affiche_follow-your-dreams_blog_ccb-01

Depuis quelque temps déjà, j’avais cette petite envie de créer un mantra comme on en voit de plus en plus mais aux couleurs de Ça Cogite dans la Boîte. Le but ? Habiller mon mur et surtout me donner la pêche ! Alors si je peux vous en faire profiter c’est encore mieux non ?! Follow your rainbow ! C’est mon petit mentra du moment. Chacun peut l’interpréter à sa manière mais pour moi c’est une façon de laisser parler mon coeur (sûrement ma passion et ma folie également) et (de tenter) d’aller là ou mes envies les plus profondes vont me mener !

Read More